Théâtre Blanc | Vision
Bienvenue dans le noir lumineux du Blanc.
Théâtre Blanc, Théâtre, Création, Québec, Jean Hazel, Christian Lapointe, Dans la République du Bonheur,
749
page,page-id-749,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Vision

Au Blanc, nous ne créons pas en fonction de ce que le spectateur cherche à recevoir. Ni par mépris, ni par égocentrisme. Pour nous, penser, lors du processus de création, à ce que le public aimerait voir ou entendre risque d’orienter le travail en fonction d’un « besoin » qu’il aurait. Or, le théâtre – comme la vie – n’obéit pas aux règles d’offre et demande. Cette prémisse, c’est notre page blanche de créateurs.

Nous n’avons pas de réponse ou de consolation à offrir, ni de remède pour affronter le tragique. Tout au plus un reflet sublimé de la réalité, du refoulé collé à nos vies qu’on interroge à travers l’espace mental et l’espace scénique. Tout cela est majestueusement impur. En résultent des expériences intimes à haute teneur plastique dans les méandres de la psyché. Souvent déroutantes car sans filet. Pour nous, c’est le risque grisant de l’art et de la condition humaine. Soyez les bienvenus dans le noir lumineux du Blanc.

Christian Lapointe et Jean Hazel